Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Why Geneva

"World Talent Report 2015" de l'IMD

18/11/2015

Le Centre de Compétitivité Mondiale de l’IMD vient de publier la seconde édition de son « World Talent Report ». La Suisse domine l’exercice et garde le record en concentration de talents.

Tous critères confondus, le Danemark retrouve, comme l'an passé, la deuxième position. Le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Finlande, l'Allemagne, le Canada, la Belgique et Singapour complètent, dans cet ordre, le «top 10». Plusieurs grandes économies mondiales affichent des résultats décevants. Ainsi les États-Unis n'obtiennent que le 14e rang, le Royaume-Uni le 21e et la France le 27e. La Chine continentale, loin derrière, se classe en 40e position sur un total de 61 pays étudiés.

D’après le Professeur Arturo Bris, Directeur du Centre de Compétitivité Mondiale de l’IMD; “Le pouvoir économique pur et le talent ne vont pas toujours de pair. L’attribut qui fait réellement la différence selon nos standards est l’agilité, c’est-à-dire la capacité d’un pays à adapter les législations afin de préserver son vivier de talents ».

Le “World Talent Report” de l'IMD se base sur 20 ans de données liées à la compétitivité et comprend également un sondage exhaustif effectué auprès de 4’000 employés dans les 61 pays couverts par l’étude. L’analyse se concentre sur trois catégories principales – investissement/développement, attrait et potentiel – qui sont elles-mêmes issues d’un large éventail de facteurs. La catégorie investissement/développement touche aux ressources allouées à la création de talents locaux, comme par exemple le système d'apprentissage. L’attrait est la capacité à attirer et retenir des talents, au travers d’une certaine qualité de vie, à titre d’illustration. Enfin, le potentiel équivaut à la qualité des compétences à disposition dans le réservoir de talents telles que, entre autres, les études universitaires.

Démontrant un niveau d’agilité sans égal, la Suisse a réussi à rester le pays le plus compétitif au monde en matière de talents pendant presque une décennie. Le Professeur Arturo Bris estime que les autres pays, et cela s’applique à plusieurs des grandes puissances économiques mondiales, apprendraient beaucoup en essayant de comprendre davantage comment la Suisse gère son réservoir de talents.

Cette page de contenus fait partie des archives de ce site. Nous la conservons dans le but de fournir une information historique et, de ce fait, elle n'est pas mise à jour.